keyboard_arrow_up

Sylvain LAVIELLE - Offre de services Coaching technique

Dans quels cas ?

Il arrive parfois à mes clients d'avoir des développeurs PHP disponibles pour réaliser un projet Drupal 8. Cependant, ces développeurs sont parfois peu ou pas du tout formés à Drupal 8, et / ou peuvent avoir un manque de connaissances sur certaines parties spécifiques comme par exemple le déploiement.

En quoi cela consiste t-il exactement ?

Le coaching technique consiste à adjoindre à l'équipe un développeur aguerri sur ces sujets de façon à ce qu'il puisse accompagner les autres et leur faire bénéficier de ses connaissances. Lorsqu'une telle ressource n'existe pas en interne, faire appel à un freelance est une excellente alternative.

Attention, le coaching n'est pas de la formation : même s'il peut y avoir une partie de transfert de compétences qui s'apparente à de la formation, le coaching s'exerce avant tout dans le cadre d'un projet et au côté de l'équipe pendant le temps du projet.

J'ai personnellement plusieurs fois réalisé ce type d'accompagnement, soit pour assister des développeurs PHP non spécialisés en Drupal, soit pour former des développeurs Drupal 7 à Drupal 8. Il existe deux façons de pratiquer ce coaching :

  • hors-sol : Le coach technique ne fait pas partie du projet et n'intervient que ponctuellement sur la demande des équipes.
  • en immersion : Le coach technique fait partie de la devteam du projet. Il est alors à même d'apporter des conseils à tout moment.

Personnellement je privilégie le mode en immersion car il a de nombreux avantages :

  • Vous faites partie de la devteam et pour les autres développeurs vous êtes un collaborateur impliqué dans le projet. Si vous conseillez une solution, vous serez partie prenante de sa réalisation : ce qui n'est pas le cas en "hors-sol"
  • En mode "hors-sol", lorsque les développeurs vous sollicitent sur un problème c'est qu'ils ne trouvent pas de solution eux-même. Cependant beaucoup de cas où vous auriez pu apporter du conseil échappent alors au coach technique
  • En mode "hors sol", se faire accepter en tant que coach est moins facile : les développeurs peuvent avoir des réticences, avoir l'impression que le coach veut leur apprendre leur boulot, ou trouver qu'il est facile de donner des conseils quand on ne fait pas partie de l'équipe. En mode immersion, ces problèmes peuvent aussi se poser mais peuvent se résoudre plus facilement du fait de la position du coach (un développeur parmi les autres) et du contact régulier (en étant présent, il est plus facile de percevoir ces réticences et d'établir un climat de confiance avec les autres développeurs)

Discutons-en

Vous souhaitez plus d'informations sur le sujet ? Discutons-en !